ere du verseau
Ere du Verseau

La consultation en Astrologie du Tao et autres arts divinatoires
 
La consultation a pour but d’apporter au consultant
les informations et les moyens dont il a besoin pour faire face à sa vie.
 
Optique de la consultation
La demande ou le désir de consultation peut émaner
Ø d’une situation à laquelle le futur consultant est confronté, sans solution acceptable pour lui dans l’instant.  
Exemples fréquents : un problème de santé, une relation conflictuelle avec un enfant, une mésentente avec les parents, une orientation scolaire incertaine, une orientation professionnelle, un conflit de travail, une situation conjugale problématique, un licenciement, une solitude, le désir de rencontrer quelqu’un, un déménagement, un départ pour l’étranger, une situation financière insatisfaisante, le décès d’un proche, etc.
Ø d’un désir de transformation de sa vie pour sortir de l’ignorance de soi, d’une fatalité à laquelle on ne veut pas se résigner, d’une limitation de son horizon de vie et pour accéder à sa destinée.
Exemples fréquents :
·       je ne sais pas ce que je suis venu faire dans ce monde
·       est-ce que je suis condamné(e) à être pauvre, ou malade, comme mes parents ?
·       je n’ai jamais eu de relation affective satisfaisante. Pourquoi et puis-je en sortir ?
Ø d’une aspiration à intégrer la condition humaine pour accéder à sa multi dimension et s’ouvrir aux secrets des Initiés.
·       je ne comprends pas comment ce monde fonctionne !
·       la religion ouvre-t-elle au bonheur ou limite-t-elle la vie ?
·       quel est mon karma et comment sortir ?
Aucun domaine de vie n’est tabou. Tout fait partie de la vie.
 
La consultation en Astrologie du Tao, étayée par l’utilisation éventuelle des tarots, des runes, des nombres, du pendule, et d’autres outils encore, va apporter au consultant :
Ø un éclairage sur sa problématique de vie. Quelles sont les grandes orientations de sa destinée ? Dans quels domaines de vie va-t-il vivre les épreuves et les libérations ?
             Exemples fréquents : sa destinée est de…
·        s’affirmer et de ne pas se laisser dévier dans le domaine de ses propres valeurs.
·        sortir de l’insécurité émotionnelle familiale et s’affirmer dans une œuvre extérieure.
·        quitter l’attitude de prise en charge des autres pour s’occuper de sa propre vie, etc.
Ø une carte de la véritable structure de sa personnalité. Quels sont ses vrais potentiels vécus et non vécus ? Quels sont les pôles d’appui des manifestations de son ego qui entravent l’accès à la plénitude de soi et au bonheur ? Comment l’être peut-il se relier à lui-même et aux autres ?
Exemples fréquents :
·       l’ambition utilise l’orgueil et attend la reconnaissance sociale au lieu d’œuvrer pour soi.
·       la croyance dans son « insignifiance » fait redouter toute initiative et donc accroît ce sentiment.
·       La critique négative sur tout ce qui vous entoure vous empêche de voir vos propres imperfections, etc..
Ø des indications sur ce qui est actuellement actif dans sa vie du moment. Quels sont les domaines travaillés et qui ont du sens pour lui ? Ces domaines dépendent de chacun et concernent par exemple la vie relationnelle, le travail, la sexualité, le travail sur soi, la famille, la santé, l’expression de soi, l’argent, etc.
Ø des orientations et des éléments précis et ciblés d’information sur sa conduite à tenir pour modifier, résoudre, éradiquer le problème, ou accéder à son aspiration la plus profonde. Il n’y a pas de problème, seulement des solutions !
Sans le travail sur ces éléments ciblés, l’être ne pourra pas sortir de l’enchaînement infernal de la loi de cause à effet (karma).
·       quelqu’un qui croit toujours être victime devra forcément s’impliquer et prendre des responsabilités dans le domaine principal de sa victimisation pour comprendre qu’il engendre cette situation. Tous les paramètres de non responsabilité le concernant devront être vus, analysés et travaillés en conscience.
·       quelqu’un qui pense que son partenaire ne l’aide pas suffisamment dans sa propre tâche, devra d’abord comprendre qu’il ne se prend pas suffisamment en charge et ne respecte pas la nécessité de réalisation de sa propre autonomie. Tous les paramètres de l’excessive importance le concernant devront être vus, analysés et travaillés en conscience.
 
Ethique de la consultation
 
La consultation est protégée par le secret et est confidentielle. Elle exige le respect mutuel des deux parties.
Le thérapeute engage la relation dans la tolérance et la compassion.
La compassion veut dire qu’il n’a aucun jugement sur le consultant et qu’il accepte toutes les différences, considérant que le libre arbitre dont dispose chaque être lui donne la possibilité de choisir sa trajectoire de vie, dans la mesure où il ne nuit pas à autrui. Bien sûr, les choix de l’être peuvent être non conformes à l’ordre cosmique qui est le point de vue de l’astrologie du Tao. Cette non-conformité sera constatée mais non jugée et sera l’objet du travail thérapeutique. La tolérance est l’extériorisation de la compassion qui est une attitude intérieure.
Le consultant ne doit pas attendre une prise en charge par le thérapeute. Seul, le consultant peut transformer sa vie. Les moyens pour le faire sont disponibles dans l’univers ; il suffit que le consultant ait l’intention profondément sincère de les utiliser.
La meilleure attitude du consultant est de prendre en compte ce qui lui est dit ou proposé, pour en percevoir les profits. L’opposition, les refus, la fermeture n’aboutissent à rien car ils détournent le consultant de sa libération. Si le thérapeute exerce depuis plus de 20 ans, c’est qu’il a une réelle efficacité.
 
Pratique de la consultation
 
La consultation s’adresse à tous sans exception. Les mineurs doivent être autorisés par leurs parents. L’enfant autorisé peut être seul à partir de 12-13ans. Avant, la consultation s’adresse au(x) parent(s) et est très utile à ces derniers pour comprendre le fonctionnement de la future personnalité de l’enfant et ainsi, les aider à fournir l’éducation la plus appropriée à la destinée de l’enfant.
Elle dure 1h30 et est enregistrée. Il est recommandé de la réécouter au moins une fois et éventuellement de la transcrire.
Elle se fait sur Rendez-vous dans les villes indiquées sur les programmes. Elle peut aussi se faire au téléphone.
Les consultations ne se font pas par écrit.
Tout rendez-vous pris et non tenu, non décommandé 48h à l’avance, est dû, sauf cas de force majeure.