ere du verseau
Ere du Verseau

La transition trouble des années 2010, 2011, 2012.
 
 
Le Monde est entré dans une période de transition au cours de laquelle les forces sombres qui défendent l’ordre ancien des 2 derniers millénaires, s’opposent aux forces lumineuses qui tentent de mettre en place le nouveau paradigme de l’Ere nouvelle du Verseau. Cette transition entre deux ères longues d’environ 2150 ans rencontre des cycles courts actuellement actifs. Dans ce cadre, les années 2010, 2011 et 2012 sont décisives.
 
Le cycle de la précession des équinoxes (appelé Grande Année sidérale) dure approximativement 25 800 ans. Il est décomposé en 12 sous-cycles  d’environ 2150 ans qui correspondent à chaque fois à une ère.
Le dernier sous-cycle est celui de l’ère des « Poissons », qui a commencé un peu avant la naissance du Christ (sans doute vers -135 avant JC), et va se poursuivre pendant encore quelques années jusqu’en 2025.
 
La précédente entrée dans l’Ere du Verseau s’est effectuée il y a 25 800 ans. Nous n’avons donc quasiment pas de référence !
La phase actuelle de transition coïncide avec des événements annoncés de façon catastrophique en 2012, comme étant la fin du monde ! Qu’en est-il ?
 
1 Les événements catastrophiques annoncés en 2012 : une intox de grande ampleur ?
 
Ces événements sont nombreux. Reprenons les plus menaçants.
 
*     La fin du calendrier Maya le 21/12/2012
L’un des 17 calendriers mayas, dit Tzol’kin, est établi jusqu’au 21 décembre 2012. Ensuite, il n’y a plus rien d’écrit.
Ceci est exact.
Sur cette base réelle, est adossée l’idée de la fin annoncée du monde à laquelle on rattache des arguments uniquement juxtaposés parce qu’ils ont une ressemblance émotionnelle avec ce faux événement.
Mais le calendrier et les écrits ne mentionnent pas de fin du monde ; l’intox principale vient de là. C’est l’interprétation d’un certain nombre d’occidentaux spécialisés dans ce domaine qui suggèrent ou affirment cette conclusion tragique ; ils ne sont d’ailleurs pas tous d’accord sur cette date (Colleman par exemple définit la fin du calendrier le 28 octobre 2011)
*     L’alignement de la terre et du soleil avec le centre galactique le 21/12/2012
A ce moment effectivement, ils seront alignés. Ce que ne disent pas ceux qui veulent nous faire peur, c’est que cela arrive deux fois par an, tous les ans.
*     La traversée par le soleil du plan galactique.
Notre Soleil se trouve sur la périphérie de notre galaxie : la Voie Lactée. Il est en train de traverser ce plan en passant de la partie sud à la partie nord, exactement comme le soleil au printemps traverse le plan de l’écliptique et lance l’énergie d’une nouvelle année. Ce passage se fait en 30 ans, de 1986 à 2016. Bien sûr, 2012 en fait partie et ceux qui veulent faire peur recommencent !
Mais ici, comme pour le passage du 4ème au 5ème soleil, il y a bien un changement de paradigme.
*     Les nœuds de Vénus
Chaque planète dans notre système solaire possède des « nœuds ». En astrologie, on utilise beaucoup les nœuds de la lune et peu les autres. Lorsque la Lune et le Soleil sont alignés sur cette ligne des nœuds, il y a une éclipse de lune ou de soleil selon les cas. En astrologie, l’éclipse a mauvaise réputation car elle est associée à l’occultation du soleil et donc à la disparition de la notion du but d’un être ou d’une nation.
Il en est de même pour Vénus, mais ici le phénomène est arythmique : il intervient à 8 années d’intervalle puis met 122 ans pour se reproduire. Ainsi il a eu lieu en 1882, 2004 (1882 + 122), aura lieu en 2012 (2004 + 8) et en 2134 (2012+122) puis en 2142. Vous avez compris le mécanisme des tenants de la peur : le phénomène a lieu aussi en 2012 !!! Mais quid de 2004 ? Et 1882 ? Il ne s’est rien passé de majeur ! Concluez vous-même.
*     Le film « 2012 »
C’est un excellent film de science-fiction fondé sur cette grande peur de 2012. Il remplit sa fonction, il est impressionnant, il peut faire peur à beaucoup de gens. Ainsi un jeune enfant de 5-6 ans qui pense que sa mère va mourir bientôt et en est très perturbé! Un cadre bancaire qui vend ses biens immobiliers pour acheter de l’or !
*     L’inversion des pôles
Elle s’appuie sur des études scientifiques qui mesurent le ralentissement de la vitesse de la rotation de la Terre liée au changement de magnétisme des pôles. Dans ce sens, la Terre s’arrêterait de tourner en 2012, les pôles magnétiques s’inverseraient, ce qui engendrerait la catastrophe annoncée.
Rien dans ce qui est annoncé par les tenants de cette thèse n’est convaincant et on ne comprend pas pourquoi ce qui est décrit arriverait, car les scientifiques eux-mêmes ne disent pas cela, et estiment qu’il faudra encore de nombreux siècles pour avoir un ralentissement significatif.
*     La « planète NIBIRU »
C’est une planète « mythologique » liée aux écrits sumériens. Pour ceux qui en parlent, elle aurait une orbite centrée sur un autre soleil que le nôtre, et aurait une révolution sidérale de 3600 ans. Justement, si vous remontez de 3600 ans en arrière, soit en -1588,    dans cette période, il y aurait eu de grands bouleversements, comme en -5188 ! Comme aucun de ces événements n’est établi, on peut tout conjecturer et inférer que c’est en fin 2012 qu’elle revient dans le système solaire, provoquant la fin du monde! Comme elle est décrite comme 6 fois plus grosse que Jupiter, on imagine assez bien les dégâts. Et cela fait peur.
*     Autres pseudo-faits
- le changement de magnétisme des pôles et la résonnance Schumann.
- les prophéties de Nostradamus.
- Les prophéties de Saint Jean de Jérusalem.
- etc.
 
2 Que peut-on retenir et quelles en sont les conséquences ?
 
La fin du calendrier maya annonce (dans la tradition orale maya) le passage d’un 4ème soleil à un 5ème soleil de nature différente. La traversée du plan galactique par le soleil annonce un changement de paradigme. L’annonce de la prise en compte de l’éther pour ce 5ème soleil constitue le carburant de ce changement.
2011 est à cet égard, compte tenu des mouvements planétaires autour du printemps, l’ANNEE des changements et commencements des transformations vers l’Ere du Verseau. Elle commence à dégager les restes karmiques de l’Ere du Poissons et les karmas collectifs de toutes les organisations humaines. Tunisie et Egypte ne sont que les débuts d’une nombreuse liste. Tous les phénomènes ne seront pas aussi spectaculaires.
 
 
A 1ère conséquence : la transformation de la matière et localement, des cataclysmes « naturels » 
 
Le ciel de début 2011 et particulièrement en mars et avril, comporte des tensions sur le feu (bélier) et sur l’eau (Neptune, Kirion) Cette décharge d’énergie va provoquer pour un certain nombre de personnes des cataclysmes, car elle transforme le tellurisme de la Terre de façon importante.
On peut associer à cette activation tellurique les tremblements de terre, les inondations, les éruptions volcaniques… les cataclysmes « habituels » du fonctionnement de la nature.
 
Il y a déjà eu beaucoup de cataclysmes dans le passé.
 
On peut constater que sous l’effet des tensions planétaires de 2010, il y a eu une augmentation et de l’importance et du nombre de ces cataclysmes. Un article de presse qui a remarqué le phénomène fait état de 300000 morts en 2010. Ce qui démontre une transformation au niveau de la Terre, avec également les tensions que j’ai expliquées l’année dernière.  
 
Ces cataclysmes sont les effets négatifs pour l’homme.
 
 
B  2ème conséquence : une décharge d’énergie subtile
 
Il va y avoir un changement de « paradigme ». Le paradigme est l’ensemble des données dominantes d’une civilisation. Ce changement de paradigme veut dire qu’il va y avoir une autre énergie subtile, qui va alimenter l’être humain et le faire changer d’âge, au sens de période.
 
Ce changement est plus facile à voir car il correspond à d’autres cycles bien identifiés. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de « transformation » ou « manifestation » de la matière, mais ce ne sera pas la fin du monde comme prévu par certains, c’est juste un changement « biologique » de la Terre.
 
Compte tenu de ma proximité avec les mécanismes cosmiques et avec des gens clairvoyants à des niveaux très élevés, je pense que des mécanismes auront lieu avec plus ou moins d’ampleur en 2011, mais qu’ils ne vont pas menacer la vie sur la Terre.
 
3 Les changements humains nécessités par les dispositions planétaires
 
Comme tout le monde peut le constater, le monde s’est engagé dans des impasses, et il ne peut pas continuer comme cela. Aussi, il va falloir « nettoyer » les négativités du système mondialisé et mettre en place les attitudes de base du nouveau paradigme. Ces éléments vont créer des situations dans lesquelles il y a aura beaucoup d’émotionnel pour les personnes et, selon le cas :
 
-  soit, ils « sombreront » dans cet état émotionnel, c’est-à-dire qu’ils vont le subir, ou l’accepter ou s’y résigner.
-  soit, ils s’en sortiront en profitant des problèmes pour régler la problématique (comme par exemple les pertes de patrimoine suite aux inondations, ou la perte d’une partie de son corps suite à un tremblement de terre).
- soit, ils disposeront des consciences suffisantes pour aller de l’avant et installer dans leur vie et dans le partage avec les autres, les structures de comportement que réclame l’âge du Verseau.
 
La vie sur Terre va devoir être reprogrammée d’une façon différente, en fonction des rythmes propres de la Terre. Car c’est un être vivant. Il y a un être vivant qui gère la Terre, et cet être vivant doit aussi gérer sa survie. Ce qui provoque aussi un certain nombre de réactions.
 
Le changement de paradigme correspond également à la fin de l’ère des Poissons. Cette ère a commencé vers –135 avant JC et se terminera approximativement vers 2025.
 
A – Le bilan karmique de la fin de l’ère des Poissons
 
Cette fin de cycle de 15 ans représente l’aspect karmique du cycle. Si ce terme vous parle, quand on a lancé une énergie et qu’on arrive à la fin du cycle (c’est-à-dire à la réalisation de ce que l’énergie portait potentiellement en elle au départ), on va pouvoir faire le bilan pour voir si le résultat est conforme à l’intention ou s’il y a eu déviance.
 
Si cette déviance est liée à notre faute, nos erreurs, notre incompréhension, notre ignorance, ou notre paresse, à ce moment-là, l’être va vivre des expériences qui vont lui faire comprendre ce qui était erroné (c’est-à-dire pas conforme aux lois cosmiques dans son cycle pour qu’il rectifie l’attitude dans le cycle suivant).
 
L’ère des Poissons correspond en Occident à l’ère chrétienne. Du reste, il y a plein de symboles chrétiens sous forme de poissons.
L’Ere des Poissons, comme le dit Dane Rudhyar, se place sous le double signe du Christ pour le spirituel ( Neptune en Poissons) et de César pour le temporel ( Pluton en Capricorne). « Il faut rendre à Dieu ce qui est à Dieu et à César ce qui est à César », mais les deux font partie de la Vie et chaque individu va devoir gérer les deux conjointement.
Que devait-il se développer sous l’ère des Poissons ?
 
Le Don de Soi : se consacrer à son Œuvre dans la contribution au Tout.
Chaque signe astrologique correspond à une vertu cosmique fondamentale. Aux Poissons est associé le Don de Soi. Donc, pendant l’ère des Poissons - l’ère chrétienne pour nous occidentaux- dans tous les continents, l’attention devait être portée sur le Don de Soi. Et, c’est vrai, que quelque chose comme le don de soi est très apparent dans l’ère chrétienne.
 
Mais je souhaite revenir à la vertu du Don de Soi.
 
Dans sa pureté, c’est en fait l’œuvre de quelqu’un.  Plus exactement, le Don de Soi n’est pas tout-à-fait l’œuvre de quelqu’un, mais la façon de se consacrer à cette œuvre, l’œuvre étant ce qu’elle est pour chacun. C’est la façon dont chaque personne va se consacrer à l’œuvre individuelle qu’elle porte en elle.
 
Pour moi, par exemple, l’astrologie fait partie de cette œuvre personnelle. Je dois en conséquence travailler l’astrologie -mon œuvre- avec le Don de soi.  Cela veut dire qu’avec mes limites et mes capacités, je dois travailler à réaliser cette œuvre et à ne pas être détourné de cette réalisation.
 
Je vais prendre un autre exemple avec l’abeille. Que doit faire l’abeille tous les jours ?
 
Se lever le matin, voler,  aller chercher du pollen, le ramener dans la ruche et le déposer à un endroit précis pour qu’une autre abeille puisse traiter ce pollen. L’abeille ne se pose pas de question sur son travail quotidien, sur le travail des autres abeilles ou sur la qualité de ce travail.
 
Si on regarde ce travail, cette œuvre réalisée sans détournement et qu’on le compare avec le travail de l’être humain, on s’aperçoit que ce dernier n’est pas fait de la même façon, la plupart du temps.
 
Qu’est-ce qui se passe ?
L’être humain se détourne de sa propre œuvre. Pourquoi ?
 
Réflexion : pourquoi l’être ne fait-il pas son œuvre alors que c’est son œuvre ?
 
Il se détourne de son œuvre, car il perd le contact avec son émotion profonde qui lui amène l’œuvre qu’il a à faire. L’abeille ou tout autre animal font leur travail car ils sont en parfaite relation avec ce contact.
 
Comment se consacrer à ce Don de Soi ?
 
On doit s’y consacrer avec le plus d’énergie et avec d’autres, car l’œuvre humaine peut être partagée pour réaliser idéalement l’œuvre de la création. Si chacun réalise ce qu’il doit faire, la réalisation du tout se fait sans problème.
 
Si vous avez lu le 3ème tome du livre « Conversations avec Dieu » de Neale Donald Walsch, il est expliqué que dans les sociétés très évoluées, chaque être fait ce qu’il doit faire, et l’harmonie nait de cette consécration de chacun à son œuvre personnelle. Selon ce livre, il existe des sociétés fonctionnant sur ce modèle et qui ne sont pas exceptionnelles. Notre société actuelle fonctionne notamment sur la compétition, la domination,  la comparaison, et le dénigrement, ce qui est assez exceptionnellement barbare, sans cœur et sans respect comme les événements humains pendant la crise financière de 2008 et 2009 l’ont montré. 
 
Dans son impureté, le Don de Soi dévie.
 
Au lieu de se donner à soi, à sa propre œuvre, l’être va se donner à l’autre, ce qui sera plus facile.   
 
La déviance du Don de Soi : le Sauveteur
Pourquoi l’être se dévie, alors que le but de la création est qu’on se donne à soi-même ?
 
Simplement, c’est plus facile de se donner à l’autre, parce qu’on n’est pas engagé  par ce qu’il doit faire. Aussi, c’est plus facile de dire à l’autre ce qu’il doit faire, que de faire soi-même ce qu’on doit faire.
 
Par exemple, on va vous dire « vous n’avez pas assez ouvert votre cœur, vous devez aider l’autre… ». Ce côté-là, c’est la recommandation, l’intervention, le désir de prendre l’autre en otage pour lui imposer notre propre vision. C’est plus facile, et on se détourne facilement. Il suffit d’attribuer à ce don à l’autre des vertus qui ne sont pas forcément réelles, pour se détourner du but de notre œuvre personnelle et de notre réalisation.
 
Je vais vous lire un texte dit « le sauveteur » issu d’internet, sans origine, car je n’ai pas retrouvé cette dernière.
 
« En toute personne, la pitié, la culpabilité et l’anxiété mettent un sauveteur en action. C’est pour se libérer de l’inconfort ressenti par la détresse de l’autre, que le sauveteur passe à l’acte. La compassion que le sauveteur ressent, vise une attitude authentique, qui lui permet d’accorder son rêve en toute connaissance de cause. Celui-ci est la plupart du temps convaincu qu’il doit absolument faire quelque chose. Il croit savoir ce qu’il faut faire mieux que quiconque, se sent indispensable et irremplaçable même si on ne lui a rien demandé. Il est porté à croire que le monde ne peut fonctionner sans lui, que la personne en face de lui est incapable de se débrouiller seule et de se prendre en charge elle-même. En fait, il se croit plus compétent que la personne elle-même pour décider de ce qui est bon pour elle. Le sauveteur agit avec une bonne intention, il se sent aimable, d’une âme charitable et d’un bon cœur, mais il protège quelqu’un sans tenir compte de ses besoins réels. »
 
A l’opposé, le fait de se consacrer à soi ne veut pas dire, ne pas aider une personne en train de se noyer, en pensant que chacun a son œuvre. Car l’œuvre n’est pas quelque chose de restreint, l’œuvre est de se situer dans le Tout et dans l’interdépendance avec les autres. Il est clair que si je n’aide pas la personne qui se noie, elle ne pourra pas réaliser son œuvre dans cette vie. Si je peux (= si je sais nager), je vais le faire en faisant attention à ne pas entrer dans des états d’ego de ce fait, en faire de la télé, ou un film!
 
Sous l’ère des Poissons, chez nous en Occident, dans le développement chrétien, il est évident que le don de soi a été dévié car détourné vers l’aide à l’autre -et rebaptisé par l’Eglise charité- et non pas vers l’aide à soi-même, considérée plutôt comme l’œuvre de Satan !
 
L’Eglise en tant que telle refuse en quelque sorte que l’être se consacre à lui-même, il ne doit se consacrer qu’à l’autre et à Dieu. Que l’être se consacre à Dieu, cela va de soi, mais la manière dont l’Eglise a demandé que les chrétiens se consacrent à l’autre pose problème, car cette consécration n’a pas apporté -et n’apporte pas- la plénitude, à l’exception de quelques personnes comme saint François, saint Jean de la Croix ou sainte Thérèse de Lisieux par exemple. Or, l’aboutissement du Don de soi est la plénitude. Pour ces quelques uns qui ont réussi, beaucoup d’autres sont restés derrière cet amour, cette charité.  On le voit bien quand on regarde comment se sont déroulés les temps historiques dominés par l’Eglise, on assiste à beaucoup d’aspect de barbarie avec les inquisitions, les guerres de religion au nom de l’amour et de la charité, et même s’il n’y a pas que cela dans ces temps, il y a aussi cela.
 
Aussi, à l’exception de quelques saints, on ne peut pas dire que le Don de soi ait réussi chez nous en Occident.
 
Ces éléments-là doivent changer compte tenu de la fin de cette ère. Et, cette ère se terminant en 2025, le changement peut se faire en douceur, sauf que le bilan se fait maintenant et que les choses commencent à changer dans les courants de pensée.
 
B – Les changements humains dictés par les planètes
 
L’arrivée des pensées positives dans le « sac noir » de l’être
 
Cela dépend des endroits et des personnes, mais ce qui draine le changement actuellement sont les pensées positives. Au lieu de voir les choses avec un regard négatif, on va attribuer aux évènements un côté positif, et à laisser ce qui nous arrêtait avant dans un côté négatif et qui ne permettait pas de nous déployer.
 
En effet, développer son œuvre c’est déployer ses potentiels, ses capacités et ce qu’on a à faire par rapport au système dans lequel on vit. Si je vois toujours les choses négativement, si je suis toujours en train de me nier comme quelqu’un qui n’a pas de capacités, qui est pêcheur et qui porte le péché originel, l’action positive est très difficile avec ce sac « noir » sur le dos. Si l’être pose son sac, et regarde positivement ce qu’il y a dedans, il y trouvera toujours des choses positives.
 
Pourquoi ? Qu’est-ce que c’est que le « sac » de l’être ?
 
C’est son histoire sacrée et unique qui contient ses expériences vécues dans des vies précédentes. Aussi, aucun sac n’est à comparer car tous les sacs sont différents, et ils contiennent tous des aspects négatifs que l’être doit comprendre et travailler, et des aspects positifs sur lesquels l’être peut compter pour faire son œuvre.   
 
Chaque incarnation dépend de son époque. Par exemple, les êtres qui naissent aujourd’hui ou le 13 août 2010 (date de la plus forte tension en 2010) vont avoir du mal à voir leur potentiel, car ils vont avoir la perception de choses difficiles. En même temps, le potentiel actuel de tension peut se retourner, et se transformer en un potentiel énorme de réalisation, suivant le travail des êtres.
 
Ces nouvelles pensées positives donnent à l’être la possibilité -qu’il a toujours eue, sans le savoir ou le pratiquer- de développer une spirale positive ou un cercle vertueux à partir d’un point en quelque sorte de potentiel. Quand il y a plusieurs points, c’est plus facile. Mais tout dépend du travail à faire de l’être, et quand il commence ce travail. Mais même commencé tardivement, le travail n’apportera que des choses positives à l’être, qu’il pourra mettre dans son sac.
 
Le développement de ces courants positifs est dû à la « lumière » de la planète Kirion, qui est une énergie intérieure positive montant vers le haut et alimentant le côté pur de la création. Elle quitte le Verseau pour entrer dans les Poissons et montrer le chemin du Don de soi.
 
Il y a des signes de pensées positives qui apparaissent, mais il y a encore beaucoup de signes qui sont tournés dans la négation, dans le pessimisme, dans la confrontation avec le religieux…
 
L’arrivée de Neptune dans le signe des Poissons en avril 2011 va relancer l’émotionnel des êtres pour que s’opère un changement
 
En astrologie, le signe des Poissons est associé à Neptune, dieu de la mer. Dans ce sens-là, Neptune est lié traditionnellement à l’amour inconditionnel et à quelque chose de très positif.
 
Mais, très souvent, l’être né sous le signe des Poissons ne vit pas vraiment le Don de soi et l’amour inconditionnel, mais de l’émotionnel. Et qu’est-ce que c’est que l’émotionnel ? C’est le genre d’énergie « affective » développée par le sauveteur, qui investit dans son attitude une énergie d’émotion, car elle est pilotée par sa propre personnalité et son propre mental. Il va donner à son amour une destination pilotée par ce qu’il est.  
 
Neptune va entrer le 4 avril 2011 dans le signe des Poissons.
 
Qu’est-ce qu’il va relancer ? L’émotionnel des êtres.
 
La plupart des êtres qui sont nés sous le signe des Poissons, ou qui vivent un amour inconditionnel dévié, ou qui sont des sauveteurs, ou qui pensent qu’ils ne sont pas assez aidés par la société qui devraient les prendre en charge sont plus ou moins dans l’émotionnel.  
 
L’émotionnel va d’abord constater tout ce qui ne va pas, car l’émotionnel du Don de soi réclame d’abord la prise en charge. Les êtres dans l’émotionnel veulent être pris en charge, car ils considèrent qu’ils doivent recevoir l’amour inconditionnel. Ils réclament, ils exigent, ils imposent. Ils ne se posent pas la question de savoir s’ils apportent eux-mêmes quelque chose, et s’ils réalisent leur contribution au tout. Dans le Don de soi, c’est la mise en œuvre de la contribution des êtres au tout.
 
Compte tenu de l’arrivée en 2008 et la traversée de Pluton dans le Capricorne jusqu’en 2025, tous les systèmes de pouvoir sont bousculés, et notamment les systèmes amenant des prises en charge.
 
L’époque n’est plus à la prise en charge des gens, qui est déjà très importante chez nous(le président de la République a dit que l’Etat n’allait pas faire la « manche »). Cette prise en charge va donc diminuer. On le voit avec les différentes réformes actuelles, dont le but est de réduire l’aide aux autres car la société ne peut plus en supporter la charge.
 
Aussi, dans le changement qui est en train de s’opérer et dans un contexte de décélération, il y a la nécessité pour chacun de réaliser son œuvre.
 
Lors de ma conférence de l’année dernière, j’avais évoqué le problème du système de retraite en France. Astrologiquement, l’axe des nœuds de ce problème était lié au système de dépendance des êtres et à la nécessité dans le Capricorne d’affirmer ce que l’on est. Par ailleurs, et toujours dans le cadre de ce problème, beaucoup de gens conteste le projet de loi actuel mais seulement une minorité défend le projet défendu par la gauche (25% selon les sondages). Ce qui veut dire que le système de pouvoir qui consiste à imposer d’un côté et à faire croire qu’on a une solution de remplacement de l’autre est révolu. Aussi, la prise en charge des retraités ne peut plus continuer comme telle, elle doit évoluer compte tenu des changements actuels. Plus on retardera le moment, plus l’actualisation se fera de manière dramatique et rapide.
 
Le mouvement actuel va dans le sens de la prise en charge de l’être de ce qu’il est en contribuant à sa retraite notamment pour le problème des retraites.
 
L’entrée de Neptune va contribuer à nettoyer ces éléments émotionnellement « dévastateurs » pour l’homme. Aussi, va se développer un cortège de situations montrant aux êtres ce qui est insupportable dans leur vie pour entraîner une réaction de l’être. Si ce dernier ne réagit pas, il va couler dans la situation insupportable sans aide pour s’en sortir.
 
Cette entrée de Neptune en Poissons va provoquer sur le plan matériel une modification de l’organisation de l’eau à la surface de la planète. Le réchauffement climatique est lié à cela, également des pénuries alimentaires. En France, on ne sera pas trop touché, mais à l’échelle de la planète ce sera différent, notamment en termes de récolte qu’on annonce moins bonne que les années précédentes. Cet élément n’est pas extraordinairement négatif mais il est réel.
 
Que s’est-il passé lors d’entrées précédentes de Neptune en Poissons (tous les 164 ans environ) :
 
*     février 1848, il y a une émeute parisienne déclenchée par une disette (il n’y avait plus de blé dans les
greniers en février), ce qui amena la chute de Louis-Philippe et la proclamation de la seconde République
 
Pour que vous voyiez que les êtres sont régis par le mouvement des planètes, je vous donne les dates de 1848.
 
Le 17 février, Neptune entre en Poissons.
A cette date, en Toscane, il y a la proclamation d’une constitution nouvelle.
Le 23 février à Paris, Louis-Philippe renvoie Guizot le 1er ministre, et le change.
Le 24 février, il y a une insurrection qui donne naissance à la IIème République, qui va se faire à l’automne. C’est un changement de régime important après la Révolution française, et ce changement coïncide avec l’entrée de Neptune en Poissons.
Le 29 février, les titres de noblesse sont abolis.
Le 2 mars, le travail est limité à 10 heures.
Le 12 mars, c’est l’abolition des châtiments corporels.
Le 19 mars, c’est l’abolition de la contrainte par corps.
Le 27 avril, c’est l’abolition de l’esclavage.
 
=> Cela représente tout un ensemble d’évènements correspondant à l’idéal neptunien : on libère l’homme de choses pesantes qui ne respectent pas l’homme ou l’égalité et la fraternité universelles.
 
Le problème est l’émotionnel qu’on peut mettre dedans. Si les faits ne s’inscrivent pas dans l’histoire et restent une intention non suivie d’effets, alors l’émotionnel est bien présent.
 
En 1848, à quelques jours près, Marx et Engels publient le Manifeste du Parti Communiste. C’est le fondement même de la révolte du prolétariat contre le système capitaliste. Il y a un idéal de libération des contraintes en quelque sorte.
 
Mais qu’est-ce que cela donne après ? Que sont devenues les révoltes prolétariennes et qu’ont-elles mis en place ?
Il faut bien voir où se trouve l’émotionnel.
 
*     2 mars 1684 : l’entrée de Neptune se fait avec des famines pendant plusieurs années.
*     4 avril 1520 : à partir de cette date, il y aura 3 années de disette. Par ailleurs, le 15 juin 1520, le Pape excommunie Luther qui brûle la bulle du Pape sur la place publique.
              => Il y a des aspects religieux ou humanistes qui se forment à l’entrée de Neptune.
    L’émotionnel se traduit :
·       sur le plan religieux par des mysticismes ou des prophétismes ; ces aspects commencent à se manifester
 aujourd’hui à travers certains chanellings qui véhiculent des informations fausses sur le 21/12/2012 par exemple, ou encore autrement.
·       sur le plan économique par l’altruisme et l’idéal égalitaire, les utopies révolutionnaires ayant pour but d’amener
l’égalité. Ces éléments-là reviendront dans la période qui vient. Dans l’utopie, il y a un émotionnel voué à l’échec comme l’idéal de 1848 qui a complètement disparu. C’est vrai qu’il y a eu des améliorations mais est-ce que le vrai idéal de 1848 s’est vraiment réalisé ? Cela demande une réflexion compte tenu de l’état actuel de la France. On peut dire qu’il y a eu beaucoup d’émotionnel et que l’idéal n’a pas été réalisé pour l’homme.
 
4 – Comment bien vivre les changements de l’année 2011 ?
 
Concernant votre vie personnelle, je vous invite à :
 
·       Remettre en cause, au moins en vous, tous les systèmes de pouvoir et changer d’attitude face à ces systèmes
·       Créer une nouvelle forme de relation entre les personnes, fondée sur une écoute véritable et non pas pour réclamer à l’autre ce que je crois qu’il me doit du simple fait que je suis né(e).
·       Prendre en charge votre vie : définir vos projets de vie et les réaliser. Cela ne veut pas dire que ce que vous avez fait auparavant ne sert à rien. Cela veut seulement dire que votre projet de vie doit être réalisé maintenant. Par exemple, pour moi, c’est le projet d’astrologue qui me pousse à venir faire des conférences sur l’année 2011.
 
Astrologiquement, il y a beaucoup d’entrées de planètes au même moment :
 
·       Le 22 janvier, Jupiter entre en Bélier
·       Jusqu’en février 2011, les tensions demeurent avec des plus et des moins.
·       A partir du 8 février 2011, Kirion entre en Poissons, il est conjoint à Neptune en ce moment et va le demeurer encore quelques mois.
·       Le 3 mars, les nœuds vont rentrer dans l’axe Gémeaux-Sagittaire alors qu’ils sont aujourd’hui dans l’axe Cancer-Capricorne. Cela veut dire que les systèmes de dépendance vont demeurer, et que les êtres vont avoir énormément de mal à sortir de ces systèmes de dépendance et d’assistance, dans lesquels ils se trouvent.
Les personnes vont avoir la possibilité avec la direction Sagittaire de s’ouvrir à des perspectives élargies et à des visions au-delà des frontières culturelles comme d’accepter les différences de chacun. C’est aussi sortir des systèmes d’informations centrés sur le nombril de ceux à qui cela profite : publicité mensongère, manipulation des masses par la télévision et par la presse et par internet bien que cet outil soit aussi l’instrument de la mise en place de l’Ere du Verseau.
·       Le 12 mars, Uranus revient en Bélier : il va développer les individualités, les projets personnels et les initiatives individuelles, mais aussi les révoltes, les révolutions, les contestations menées par des individus déjà sensibilisés mais aussi les mouvements spontanés.
·       Le 4 avril, Neptune entre en Poissons
 
Cette convergence astrologique n’est pas fréquente, on peut parler de moment historique.
En effet,
* Neptune entre seulement tous les 160 ans dans le même signe (auj. Poissons) ;
* Uranus entre seulement tous les 84 ans dans le même signe (auj. Bélier) ;
* Les nœuds entrent tous les 18 mois dans le même signe mais ils accompagnent seulement le mouvement ;
* Kirion entre tous les 50 ans dans le même signe (auj. Poissons), et
* En filigrane derrière, il y a la fin de l’ère des Poissons et le début de l’ère du Verseau.
 
Kirion a pour but d’amener la lucidité, et Neptune la Loi, c’est-à-dire la justice de l’ordre cosmique.
 
·       Actuellement, ces deux planètes sont en Verseau.
 
Normalement, ces planètes en Verseau avaient pour fonction d’amener la lucidité sur « les karmas » qui sont liés au Verseau, et sur la Loi.
 
Les êtres devaient prendre conscience dans les domaines de leur vie de la Loi. La Loi c’est ce que l’être doit faire et ce qui est juste pour lui de faire. Notre fonctionnement obéit à un certain ordre et non pas à la liberté absolue de faire ce que je veux.
 
Pourquoi l’être est libre et pourquoi a-t-il le libre arbitre ?
 
Que se passe-t-il quand nous forçons quelqu’un à faire quelque chose ? Il refuse.
 
Si la personne n’est pas obligée de le faire, quand elle fait quelque chose, elle le fait par adhésion pour elle-même ou pour un ordre. Dans ce cas, elle partage et devient un vecteur fort de cet ordre. C’est pour cela que nous sommes crées avec des potentiels, et que nous avons le libre arbitre d’utiliser ces potentiels avec les conséquences de ne pas les utiliser, car il y a des conséquences de ne pas les utiliser qui s’appellent le « karma » dans la langue indienne, et « la loi des causes à effets» en Occident. Et, à force de ne pas faire ce qu’on doit faire, cela devient plus difficile de le faire et le karma s’accumule.
 
Les positions en Verseau de ces deux planètes étaient très « tendues ». C’est la raison pour laquelle il y a de forte résistance chez les êtres à voir cet ordre en œuvre. L’être humain croit toujours naïvement après des découvertes scientifiques qu’il maîtrise le monde. Mais la période qui vient va lui montrer qu’il ne maîtrise pas grand-chose dans l’univers !!! 
 
Le but pour l’être cette année est que l’être comprenne sa fragilité.
·       Quand Kirion (la lucidité) et Neptune (la Loi = la justice cosmique) vont entrer dans les Poissons, ces planètes vont amener la lucidité et la Loi dans les Poissons.
 
Kirion devrait ouvrir les consciences, notamment faire évoluer le Don de Soi vers sa vraie signification.
 
Neptune devrait amener la vraie Loi du Don de Soi, qui n’est pas l’émotionnel.
 
Dans un premier temps, l’entrée de ces deux planètes en Poissons va montrer et renforcer les visions erronées des karmas, et non la lucidité et la Loi. Cela se passe toujours ainsi et, c’est par les visions erronées, que l’être découvrira le vrai Don de Soi et la vraie Loi.
Il faut donc surveiller en ce moment et s’attendre à la montée des illusions, de l’usage de toutes les drogues, des déviances de toute nature, des maladies mentales, des médicaments, des prises en charge, des spiritualités illusoires. Les spiritualités mystiques cèderont le pas aux spiritualités laïques.
 
Conclusion
 
Ce soir, je vous ai expliqué astrologiquement les changements planétaires prévus en 2011, et les conséquences de ces changements sur les êtres.
 
Seulement, je vous mets en garde sur la compréhension « intellectuelle » des changements. En effet, elle ne suffit pas à l’être pour changer en profondeur, seul un travail réel sur lui ou avec une personne peut lui permettre ce changement. C’est ce travail que je propose dans mes consultations et plus particulièrement dans l’accompagnement.
 
Roger BENAD
 
NB : Je remercie Pascale Vidal pour la transcription de l’enregistrement d’une conférence donnée à Paris en octobre 2010 et de laquelle ce texte, revu et augmenté, est tiré.